Nettoyage rapide des tampons

Pour un nettoyage simple et rapide des tampons, j’utilise un chiffon humidifié avec de l’eau. J’ai celui de la marque Lawn Fawn qui est de bonne qualité, dans une couleur adorable mais qui n’est pas donné. C’est Kristina Werner qui est une des premières à avoir utilisé ce type de textile. Il s’agit d’une sorte de tissu synthétique, entre l’éponge et la peau de chamois. Le produit qu’elle avait trouvé était utilisé par les carrossiers et les amateurs de voiture.

C’est donc dans les rayons pour voiture des supermarchés que j’ai cherché un équivalent. J’ai trouvé un textile qui pouvait convenir mais qui est fin et finit par se désagréger. Attention, on y trouve aussi des produits qui ne conviennent pas, j’en ai trouvé un dont le tissage ressemble à celui de la feutrine, j’ai préféré utiliser pour autre chose. Par contre contre, j’ai trouvé un gant en microfibre que j’aime assez. Mais c’est par hasard, que j’ai trouvé la solution chez Action pour un tarif dérisoire. La surface est à peu près huit fois plus grande que le shammy de Lawn Fawn et coûte environ 1€. Il est un peu plus fin, en deux couleurs (jaune ou bleu) et fonctionne très bien.

Du coup, j’ai toujours sur ma surface créative un bocal rempli d’eau (propre !) hermétiquement fermé. Il me permet d’humidifier mon chiffon lorsqu’il sèche. Il devient d’ailleurs bizarre, tout raide comme du carton. Mais quelques gouttes d’eau suffisent à le remettre en fonction. Entre deux utilisations, on peu aussi le ranger dans un boîte hermétique mais comme je n’ai pas la chance de l’utiliser tous les jours, je trouve que ce n’est pas très propre.

Une fois humide, je le pose sur un cadre en plastique que j’ai découpé dans un emballage ou simplement sur le bocal afin d’éviter de mouiller le matériel qui n’en a pas besoin. Je le rince régulièrement et quand il est vraiment trop moche je le jette. Il est toujours à portée de main, je frotte directement le tampon dessus après mes encrages. J’utilise aussi du papier de brouillon. Dans ce cas, j’applique plusieurs fois le tampon sur le papier puis je frotte sur le chiffon.

Pour les tampons transparents, quand j’ai besoin d’un nettoyage plus en profondeur, je mets quelques gouttes de liquide vaisselle dans le bocal (avec de l’eau propre) et j’y plonge les tampons. Attention, les petits tampons transparents sont difficiles à voir dans l’eau, on risque de les perdre.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.